Notre paysage a 1000 couleurs

Pour cette séquence, après un travail individuel de recherches picturales et de verbalisation collective, les élèves vont travailler en groupe sur de grands supports. Les élèves questionneront la matérialité et la qualité de la couleur mais aussi les effets du geste sur la production plastique, en privilégiant la touche, le point et la tâche et en excluant lignes et contours tracés.

 

 

 

 

 

 

 

Prochainement ici, les créations des élèves


 

A titre informatif, voici un exemple de fiche que je propose aux élèves pour la transition d’une séquence à l’autre; ici de la notion de paysage à la notion de contamination. Ces fiches sont complétées par les élèves après recherches au CDI, durant les temps d’aide aux devoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *