Lettre à mes élèves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers élèves,

Depuis le début du confinement et la lutte contre le Covid-19, le monde entier est au repos et l’économie fonctionne au ralenti. Les scientifiques observent de nombreux phénomènes montrant que la nature peu à peu reprend ses droits. Par exemple, les concentrations de polluants dans l’air n’ont jamais été aussi faibles et la couche d’ozone se reconstitue. On a pu également observer le retour des dauphins dans plusieurs ports italiens ; l’eau de Venise, sans gondoles ni touristes, est redevenue limpide, et partout dans le monde de nombreux animaux sauvages profitent de cette accalmie.

Vous êtes, mes chers élèves, notre avenir, et la génération des adultes de demain. Je ne crois pas me tromper en disant qu’il est désormais vital de repenser notre relation à la nature, et de tout faire pour préserver cette belle planète bleue ; nous n’en sommes que des locataires de passage …

Vous avez certainement de belles et grandes idées, bien meilleures que les nôtres, nous adultes qui avons complètement échoué pour préserver notre environnement… Je sais que vous avez des ambitions, des rêves, et des objectifs. Croyez en vous ! Cette période de vacances, à domicile et sans sorties, sera l’occasion de tenir un journal intime, un carnet de bord : écrivez chaque jour vos impressions, vos doutes, vos espoirs et n’oubliez pas de dater vos écrits. Lisez, et ne restez pas trop sur les écrans. Les livres, depuis des siècles et des siècles, ont offert la possibilité à de nombreux enfants, adolescents, femmes et hommes, de se cultiver, d’enrichir leurs connaissances et d’apprendre, bien avant l’invention des ordinateurs. Ne vous levez pas trop tard pour permettre à votre organisme de rester en bonne forme ; rêvez, lisez, écrivez, dessinez et surtout, surtout, prenez soin de vous.

Votre prof’ d’arts plastiques, Mme M’Gouni

 

 

 

 

coronART CHALLENGE 2

Afin de lutter contre le COVID19 – Corona Virus, tous les établissements scolaires du territoire sont fermés et nous devons assurer une continuité pédagogique. Je propose donc à mes élèves un CoronART Challenge, qui sera envoyé aussi sur les téléphones des élèves et de leurs familles, car tous ne possèdent pas d’ordinateurs.

Chaque semaine, un défi est envoyé aux élèves, et une grande notion est envisagée. Les travaux des élèves seront publiés et valorisés sur le site du Mini Musée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ce challenge restera ouvert durant toute la durée du confinement, et il est ouvert à tous les enfants du monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

coronART CHALLENGE 1

Afin de lutter contre le COVID19 – Corona Virus, tous les établissements scolaires du territoire sont fermés et nous devons assurer une continuité pédagogique. Je propose donc à mes élèves un CoronART Challenge, qui sera envoyé aussi sur les téléphones des élèves et de leurs familles, car tous ne possèdent pas d’ordinateurs.

Chaque semaine, un défi est envoyé aux élèves, et une grande notion est envisagée. Les travaux des élèves seront publiés et valorisés sur le site du Mini Musée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers élèves, bravo pour votre engagement à distance, malgré les circonstances !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour regarder une vidéo à propos de l’artiste Arman, cliquez ICI

Le plus beau des arbres

Dans le cadre de ce nouveau défi, on propose aux élèves de dessiner de mémoire un arbre. Dans un second temps, on emmène les élèves travailler sur modèle, avec les arbres du parc pour référents. Un 3ème temps de travail est proposé avec utilisation d’autres médiums. Un temps de verbalisation comparaison des travaux et de verbalisation à partir des travaux. On distribue ensuite le défi.

 

 

 

 

 

 

 

Prochainement ici, les travaux des élèves !

Battle de socles

Pour cette séquence, les élèves travailleront en binômes. Ils pourront réinvestir leur précédent travail en questionnant support et socle. Il sera également question d’envisager la présence matérielle de l’œuvre dans l’espace et la présentation de l’œuvre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HIP-HOP

Après un temps de verbalisation en début de séance à partir de photographies d’élèves réalisées en début d’année, pendant le défi « J’occupe l’espace de manière inhabituelle » et la projection d’un battle de hip-hop, les élèves expérimentent un matériau malléable et envisagent les qualités physiques des matériaux.  Il est aussi question de réfléchir à la notion de stabilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour découvrir d’autres sculptures d’Henk Visch, cliquez ICI

 

Notre paysage a 1000 couleurs

Pour cette séquence, après un travail individuel de recherches picturales et de verbalisation collective, les élèves vont travailler en groupe sur de grands supports. Les élèves questionneront la matérialité et la qualité de la couleur mais aussi les effets du geste sur la production plastique, en privilégiant la touche, le point et la tâche et en excluant lignes et contours tracés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

A titre informatif, voici un exemple de fiche que je propose aux élèves pour la transition d’une séquence à l’autre; ici de la notion de paysage pointilliste à la notion de contamination. Ces fiches sont complétées par les élèves après recherches au CDI, durant les temps d’aide aux devoirs.

Il se passe des choses …

Ce nouveau défi, proposé au retours des congés scolaires d’automne, permettra aux élèves de questionner la narration et la représentation de l’espace, sur de grands formats et en utilisant une banque de données iconographiques. Cette dernière a été conçue à partir des précédents défis photographiques et comporte également une reproduction de Brueghel l’ancien, Paysage d’hiver avec patineurs et trappe aux oiseaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour regarder l’épisode d’Art d’Art consacré à la peinture de Brueghel, cliquez ICI

Il faut que ça bouge !

Comme d’habitude, les séquences proposées sont pensées en continuité les unes avec les autres, pour une progression spiralaire des apprentissages. Ce nouveau défi questionne donc la notion de mouvement à partir des travaux photographiques réalisés par les élèves la semaine précédente.